Acouphène ou Bourdonnement dans les Oreilles : Traitements et Solutions

acouphène bourdonnement

Remèdes pour les acouphènes

Si vous avez des acouphènes, vous constaterez peut-être que mieux vous entendez, moins vous remarquer vos acouphènes.

Une étude de 2007 sur les prestataires de soins de santé, publiée dans The Hearing Evaluation, a découvert qu’environ 60 % des personnes souffrant d’acouphènes ont éprouvé au moins un certain soulagement grâce à un dispositif d’écoute. Environ 22 % d’entre eux ont trouvé un soulagement considérable.

Il n’y a pas de remède contre les acouphènes. Le phénomène peut néanmoins être momentané ou persistant, léger ou grave, progressif ou instantané. Le but de la thérapie est de vous aider à gérer votre perception du bruit dans votre tête.

Il y a plusieurs traitements qui peuvent aider à réduire la force perçue de l’acouphène, ainsi que son omniprésence. Les remèdes contre les acouphènes peuvent ne pas avoir la capacité de supprimer le son perçu, mais ils peuvent améliorer votre vie quotidienne.

Un sifflement dans les oreilles n’est pas une maladie, c’est un signe. C’est une indication que quelque chose ne va pas avec votre système auditif, ce qui inclut votre oreille, le nerf auditif qui relie l’oreille interne au son du cerveau, ainsi que les parties du cerveau qui subissent le bruit.
Il y a différentes conditions qui peuvent déclencher des bourdonnements dans les oreilles.
Parmi les plus courantes figure la perte auditive induite par le bruit.

Traitements des acouphènes dans les oreilles :

1. Dispositif d’écoute

De nombreuses personnes perçoivent le bourdonnement dans les oreilles comme un signe de perte auditive. Lorsque vous perdez l’ouïe, votre cerveau passe par des ajustements dans la méthode qu’il utilise pour traiter les fréquences sonores. Un dispositif d’écoute est un minuscule dispositif numérique qui utilise un microphone, un amplificateur et un haut-parleur pour augmenter le volume des sons extérieurs. Cela peut apaiser les changements neuroplastiques dans la capacité du cerveau à traiter les sons.

Examen :

Les acouphènes sont habituellement appelés bourdonnements d’oreilles, mais ils peuvent aussi ressembler à des cliquetis, des sifflements, des rugissements ou des bourdonnements d’oreilles. Les sifflements d’oreilles incluent le son lorsqu’il n’y a pas de bruit extérieur. Le son peut être extrêmement doux ou extrêmement fort, ainsi que perçant ou grave. Certaines personnes l’entendent dans une oreille et d’autres dans les deux. Les personnes qui ont de graves bourdonnements d’oreilles peuvent avoir des difficultés à entendre, à travailler ou à se reposer.

2. Machine à Bruits Blancs

Les appareils de masquage sonore produisent un bruit extérieur agréable ou bénin qui masque partiellement le son interne des bourdonnements d’oreilles. Le dispositif conventionnel de masquage du son est un générateur de bruit.
Ces appareils peuvent jouer des bruits blancs, des sons roses, des sons de la nature, des chansons ou d’autres bruits ambiants. Beaucoup de gens préfèrent un degré de bruit extérieur qui est simplement un peu plus fort que leur bourdonnement dans les oreilles, mais d’autres préfèrent un son qui cache entièrement le bruit qui étouffe le bourdonnement.

Une étude publiée en 2017 dans la revue Frontiers in Aging NeuroscienceTrusted Source a révélé que la dissimulation était plus efficace lorsque le bruit à large bande était utilisé, comme le bruit blanc ou le bruit rose. La nature semble beaucoup moins fiable.

3. Dispositifs audio modifiés ou personnalisés

Les appareils de masquage standard aident à masquer les acouphènes lorsque vous les utilisez, mais ils n’ont aucun effet réducteur.
Les appareils médicaux modernes utilisent des sons personnalisés adaptés à votre acouphène. Contrairement aux appareils de sonorisation ordinaires, ces outils ne sont utilisés que de façon intermittente. Vous pourriez ressentir des avantages longtemps après l’arrêt de l’appareil, ainsi qu’avec le temps, vous pourriez constater une amélioration durable de l’intensité sonore de vos acouphènes.

4. Modification du comportement

L’acouphène est associé à un degré élevé d’anxiété psychologique. La dépression clinique, le stress, l’anxiété et les troubles du sommeil ne sont pas rares chez les personnes qui ont des bourdonnements d’oreilles. La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est une sorte de thérapie par la parole qui aide les personnes atteintes d’acouphènes à vivre avec ce trouble.

La TCC a d’abord été créée pour traiter la dépression et d’autres problèmes mentaux, mais elle semble bien fonctionner chez les personnes souffrant d’acouphènes.

5. Antidépresseurs et anxiolytiques

La thérapie contre les acouphènes fait souvent appel à un mélange de techniques. Votre médecin peut vous conseiller un médicament dans le cadre de votre traitement. Ces médicaments peuvent aider à rendre vos symptômes d’acouphène beaucoup moins gênants, améliorant ainsi votre qualité de vie. Les anxiolytiques sont également un traitement efficace contre l’insomnie.

6. Traiter les troubles ainsi que les obstructions.

La plupart des bourdonnements d’oreilles sont déclenchés par une perte auditive.
Parfois, le bourdonnement dans les oreilles est causé par une inflammation du système auditif.
Des sifflements dans les oreilles peuvent parfois être le signe et le symptôme d’une affection de l’articulation temporo mandibulaire. Si votre acouphène est causé par l’articulation temporo-mandibulaire, un traitement oral ou un réalignement de la mâchoire peut atténuer le problème.

De même, un sifflement dans les oreilles peut signifier un excès de cérumen.
L’élimination d’un bouchon de cérumen peut suffire à faire disparaître les bourdonnements modérés dans les oreilles.
Les objets étrangers logés contre le tympan peuvent aussi causer des acouphènes. Un oto-rhino-laryngologiste (ORL) peut effectuer un test pour vérifier la présence d’obstructions dans le conduit auditif.

7. Condition Physique.

L’exercice contribue considérablement à votre bien-être général. Les acouphènes peuvent être aggravés par le stress et l’anxiété, l’absence de repos et aussi les problèmes de santé.

L’exercice physique régulier vous aidera à gérer le stress et l’anxiété, à mieux vous reposer et à rester en meilleure santé.

8. Thérapies alternatives.

Il y a de nombreuses thérapies alternatives pour les acouphènes :

  • Les suppléments nutritionnels
  • Des solutions holistiques
  • L’acupuncture
  • Hypnothérapie

Aucune de ces options thérapeutiques n’est appuyée par la science. Beaucoup de gens sont encouragés par l’utilité du ginkgo biloba, une herbe naturelle, bien que de nombreuses recherches n’aient pas été en mesure de le démontrer.

Il existe de nombreux compléments alimentaires qui prétendent être des solutions contre les acouphènes.
Il s’agit généralement d’une combinaison d’herbes et de vitamines, généralement du zinc, du ginkgo et de la vitamine B-12.

Quand consulter votre médecin

L’acouphène est rarement le signe d’un problème clinique important. Parlez à votre médecin si vous êtes incapable de vous reposer, de travailler ou d’écouter normalement.
Votre médecin analysera éventuellement vos oreilles et vous indiquera ensuite un audiologiste ainsi qu’un oto-rhino-laryngologiste.

Néanmoins, si vous souffrez d’une paralysie faciale, d’une perte auditive soudaine, d’un écoulement d’eau important, vous devez vous rendre au service des urgences de votre quartier.

Les sifflements dans les oreilles peuvent être extrêmement pénibles pour certaines personnes. Si vous ou quelqu’un de votre entourage pense au suicide, vous devez le signaler et vous rendre sans tarder aux urgence.

Pour Rappel :

L’acouphène est une situation gênante. Il n’y a pas d’explication facile ni de traitement simple. Pourtant, il existe des moyens d’améliorer votre qualité de vie. La modification du comportement cognitif et la méditation de la pleine conscience sont des choix thérapeutiques prometteurs.

1 commentaire
  1. Bonjour,

    Je suis ingénieur en automation et j’ai de bonnes connaissances dans le domaine scientifique.
    Je me permets de vous signaler qu’un nouveau phénomène datant du début de la téléphonie mobile provoque des « acouphènes ». Pour faire court, ce sont certaines fréquences émises par les nouveaux systèmes de télécommunications qui génèrent des interférences de T.Young. Cela transforme les ondes électromagnétiques en ondes longitudinales ou communément appelé ondes scalaires. Ces ondes se mettent en résonnance avec notre oreille interne, plus précisément sur les micro-cristaux qui se trouvent dans les lobes semi-circulaires de notre oreille interne. Il se produit un effet piézo électrique qui agit sur nos nerfs et qui génère donc un genre d’ultrason ressemblant à des acouphènes.
    Le fait de s’éloigner de la zone contaminée supprime cet effet désagréable. Cela dit, cela vient difficile de trouver des zones non contaminées par la téléphonie mobile. Certains routeurs wifi génèrent également ce phénomène s’ils contiennent 2 fréquences différentes comme le 2.5GHz et le 5GHz.
    Claude de Suisse

Laisser un commentaire